Léonore, toujours

À propos

"J'ai donné la vie. Ça m'a tuée. J'en avais une seule. Je n'écris plus. Depuis aujourd'hui. Ça, ça ne s'appelle pas écrire, ça s'appelle marquer. Je marquerai chaque jour quelque chose sur elle, au moins une ligne. Il n'y a qu'elle. Que ça. Que ça. Qui m'a tuée."
Une jeune mère relate, sous la forme d'un journal, et comme en temps réel, l'arrivée au monde de son enfant. La petite fille a huit mois, le quotidien nous est livré, mais il est marqué par la force paradoxale des sentiments qui l'assaillent : l'amour inconditionnel qu'éprouve la jeune femme efface-t-il la complexité ? Et quels sont les enjeux de cette nouvelle passion entre la jeune mère et la toute petite fille ?


  • Auteur(s)

    Christine Angot

  • Éditeur

    J'ai Lu

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    19/07/2018

  • Collection

    Littérature française

  • EAN

    9782290200407

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 781 Ko

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Christine Angot

Née à Châteauroux le 07 février 1959.
Née Christine Schwarts, Christine Angot est élevée par sa mère et sa grand-mère ; elle passe son enfance à Châteauroux puis à Reims baignée dans les livres du XIXème. Son père, traducteur auprès des institutions européennes, parti avant sa naissance, la reconnaît et elle prend alors son nom : Angot. Après le bac, elle s'engage dans des études d'anglais et de droit, et passe même un DEA de droit puis intègre une école de droit international de Bruges. Mais à cette même époque le virus de l'écriture la rattrape déjà et elle quitte tout en cours d'année. Christine Angot a alors 23 ans et elle commence a écrire des textes, encouragée vivement par son mari. Après avoir envoyé un manuscrit à trois maisons d'éditions, elle part vivre à Nice où elle occupera différents emplois. C'est finalement la maison d'éditions 'L'Arpenteur' qui va publier son premier roman 'Vu du ciel' , en janvier 1990. Romancière, nouvelliste et dramaturge résidant à Montpellier, Christine Angot est propulsée au-devant de la scène médiatique en 1999, suite à la parution de son septième roman, 'L'inceste'. Depuis, ses ouvrages continuent de susciter de vives réactions, tantôt indignées, tantôt apologétiques.

empty