Les onze mille verges ou les amours d'un hospodar (Réservé à un public averti)

À propos


Il relate l'histoire fictive d'un hospodar moldave, Mony Vibescu, dans un périple qui le mène à travers l'Europe entière et finalement à Port-Arthur en Extrême Orient, où il meurt flagellé par un corps d'armée, accomplissant ainsi sa destinée pour avoir failli à son serment :

« Si je vous tenais dans un lit, vingt fois de suite je vous prouverais ma passion. Que les onze mille vierges ou même les onze mille verges me châtient si je mens ! »

Le parcours du héros est ponctué de scènes notablement crues, où Apollinaire explore toutes les sexualités avec une volonté évidente d'éclectisme : le masochisme alterne avec la zoophilie, le sadisme avec la scatologie, la pédophilie avec l'onanisme, les orgies avec la pédérastie... L'écriture est vive, l'humour est constamment présent, et l'ensemble du roman dégage une impression de « joie infernale », qui trouve son apothéose dans la scène finale.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme


  • Auteur(s)

    Guillaume Apollinaire

  • Éditeur

    A verba futuroruM

  • Distributeur

    Immatériel

  • Date de parution

    03/01/2020

  • EAN

    9782369552031

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire est l'un des plus grands poètes français du début du XXe siècle, également auteur de nouvelles et de romans érotiques. Il s'est fait le chantre de toutes les avant-gardes artistiques, notamment du cubisme. Il sera aussi théoricien de l'Esprit nouveau et précurseur du surréalisme dont il a forgé le nom. Il meurt en 1918 de la grippe espagnole.

empty