À propos

L'histoire de la criminalité anglaise, des origines aux grands bandits du XVIIIe siècle.
En tant que composantes d'une société, le banditisme et la marginalité sont un moyen de mesure de la vitalité, de la force ou de la faiblesse d'un monde. Tous les deux varient suivant les lieux, l'époque, les hommes et leur mentalité.
Dans ce livre, c'est un pan noir de l'Histoire de l'Angleterre et de l'Écosse qui est dévoilé, les 17e et 18e siècles régis par le banditisme de razzias, de rackets - le blackmail -, les luttes des gangs dans les Highlands, l'alcoolisme et la violence, prégnants dans presque toutes les classes sociales.
Découvrez :
- le vagabondage (30 000 hommes erraient aux alentours de Londres à la fin du 17e), la prostitution, le blackmail (chantage, racket), les razzias, les tentatives de contrôle de l'autorité, la loi des Pauvres, la répression et les solutions des frères Fielding...
- les sanctions, les châtiments corporels, les exécutions, les témoignages de survivants d'attaques...
- les hors-la-loi, les highwaymen - bandits de grand chemin -, les gangs, les plus célèbres assassins et bandits anglais et écossais de l'époque tels que Dick Turpin l'intrépide, James Maclean, le gentleman highwayman, William Page, le maître de la route, Isaac Darkin, le dandy adoré, John Rann, le roi des extravagances, les frères Weston, commanditaires de l'attaque du courrier de Bristol...
Le plaisir de faire souffrir, le goût du macabre, l'amour de l'alcool, autant de dépravations qui sont le reflet d'une société sombre.
Une plongée au coeur du macabre.
Découvrez l'histoire de ces bandits et criminels anglais, alcooliques, dépravés, mais également puissants et organisés. Une plongée au coeur du macabre !
EXTRAIT
Le banditisme est un phénomène social qui s'inscrit et évolue dans un cadre historique en fonction des lieux, des économies, des modes de pensée et des hommes. Il paraît donc nécessaire de définir le contexte dans lequel il s'inscrit, à commencer par les aspects physiques et historiques des pays dont l'étude permettra une approche de la société et de son économie dans la période, en l'axant sur le sort des défavorisés, dans la mesure où c'est parmi eux que se recrutent la plupart des marginaux.
Au simple examen de la carte, la Grande-Bretagne révèle sa structure, ses divisions, son Histoire : deux masses inégales séparées par un isthme. Au nord, l'Écosse. Au sud, l'Angleterre, flanquée à l'ouest d'une protubérance, le Pays de Galles, et allongée au sud-ouest d'une longue pointe, les Cornouailles. La Grande-Bretagne est formée de trois anciens « pays » : l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Écosse.
L'Écosse, plus isolée à l'extrême nord, a gardé longtemps son indépendance : un relief compartimenté et des paysages ingrats opposent de vieux massifs, les Highlands, et des plaines, les Lowlands ; mais il n'y a aucune chaîne alpine. Les vieux massifs offrent tous des formes lourdes et des paysages désolés. Malgré leur faible altitude, le climat humide y rend la culture impossible et limite la croissance des arbres : en Écosse, la forêt ne monte pas à plus de 300 m d'altitude et les plateaux supérieurs ne sont que bruyères, tourbières, gazons.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe > Grande-Bretagne


  • Auteur(s)

    Haem-Leclercq

  • Éditeur

    Jourdan

  • Distributeur

    Numilog

  • Date de parution

    17/12/2018

  • EAN

    9782390093398

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    8 387 Ko

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

  • Dewey

    300

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

empty