À propos

Entre la publiphobie ordinaire et la médiaphilie qui s'affiche, les mythes et mythifications font leur pelote. L'affaire n'est pas près de péricliter sachant que public et publicité contiennent, de par un accident linguistique ancien, le mot pubis. Il n'est pas, pour autant, vain, malgré cette longévité assurée, d'essayer sur ce sujet de parler avec plus de justesse. À ce titre, tout mémoire d'un rédacteur à gages pourrait aussi bien s'intituler : grandeur et misère... des gens de médias. Mais puisque ceux-là font si bien l'article sur leur grandeur, il fallait bien que l'un d'entre eux décide d'en désigner et nommer la misère : en l'occurrence la servitude. Pas publiphobe, mais pas dupe, l'auteur, professionnel de la publicité et de la presse, pointe, dans ce mémoire, cette servitude mentale et conceptuelle de la pratique médiatique. Il en décrit et analyse les fondements et les méthodes. Témoin de première main, délibérément il entrecroise dans son commentaire presse et publicité. C'est que sa conviction, fondée sur l'expérience, tient pour plus grandes les similitudes de fonctionnement de ces deux activités que les dissemblances qui suggèrent leur opposition.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités


  • Auteur(s)

    Laurent Jézequel

  • Éditeur

    FeniXX réédition numérique (Denoël)

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    12/08/2016

  • EAN

    9782402148191

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    168 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    614 Ko

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

empty