À propos

Paris, dans un siècle environ, n'existe plus en tant que ville. Les responsables : les guerres, le réchauffement climatique et la montée des eaux, qui recouvrent une partie de la Normandie et s'approchent de l'ancienne capitale. Laissée à l'abandon, livrée à la ruine, c'est désormais une jungle peuplée de vestiges archéologiques : l'arc de Triomphe, le Louvre, le Panthéon, des tronçons de métro aérien, la tour Eiffel décapitée par un missile...Seuls deux gratte-ciel ont survécu dans l';ex-quartier chinois du XIIIe arrondissement, dressées face-à-face comme sur un échiquier. Chacune des tours est commandée par un chef de guerre : Rob et Angst, sont plus ou moins frères ou cousins. Tous deux veulent faire renaître Paris. " Assassins " et " commandés " s';affronteront trente contre trente sur la dalle... Mais avant le combat, moult péripéties, mettant aux prises des enfants purs et des enfants tueurs, un manteau miraculeux brodé de deux couleuvres entrelacées, une vierge rêvant d'être l'Épouse mystique qui enfantera la renaissance de l'Europe... Une atmosphère médiévale et futuriste baigne le Combat des Trente, roman gothique inspiré d'un épisode réel de la guerre de Cent ans.


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Serge Filippini

  • Éditeur

    Archipel

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    01/05/2011

  • EAN

    9782809804430

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    325 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Serge Filippini

  • Naissance : 1-1-1950
  • Age : 74 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Serge Filippini est l'auteur d'une quinzaine de romans, parus notamment chez Phébus, Grasset et La Table Ronde. Citons L'homme incendié sur Giordano Bruno, traduit en cinq langues, et Rimbaldo sur Arthur Rimbaud en Abyssinie.

empty