Illustrer Proust : histoire d'un défi

À propos

Le brillant essai de Jan Baetens présente et discute les réponses successives données par les artistes et leurs éditeurs au désir et à la difficulté d'illustrer Marcel Proust, depuis plus d'un siècle. Il en retrace l'histoire, du premier livre de Proust, Les Plaisirs et les jours (1896), illustré par Madeleine Lemaire, un des modèles de Mme Verdurin, à la nouvelle édition d'Un amour de Swann, « ornée » par Pierre Alechinsky en 2013.

Les changements de goût en matière d'illustration, le profil personnel de chaque artiste, le contexte historique des projets éditoriaux, les rapports d'une publication à l'autre déterminent la forme et le contenu des images qui accompagnent le texte de Proust. Cette riche iconographie esquisse un « texte dans le texte », qui aide à relire la Recherche.

Jan Baetens est l'auteur de nombreux essais sur la bande dessinée, en français comme en anglais. Il a notamment publié Hergé écrivain (Flammarion, coll. Champs, 2006) et, en collaboration avec Clémentine Mélois, Le roman-photo (Le Lombard, coll. BDTK, 2018). Poète intéressé par toutes les facettes de la vie quotidienne, il a également réalisé un recueil de poésie exclusivement dédié à la bande dessinée : Cent ans de bande dessinée (en vers et en poèmes) (Les Impressions Nouvelles, 2007).



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782874499807

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Poids

    3 409 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

Jan Baetens

Professeur à l'université de Leuven, Jan Baetens est l'auteur de nombreux ouvrages d'analyse et de critique littéraire. Il s'intéresse particulièrement aux rapports entre texte et image et aux transferts médiatiques à l'instar de la novellisation, à laquelle il consacre un essai en octobre 2008 (La Novellisation). Son livre Hergé écrivain (Flammarion, coll. Champs) est devenu un classique du genre.

empty