À propos

La revue de création littéraire Moebius invite des auteur·rices à écrire en s'inspirant de la citation-thème tirée de femme-rivière de Katherena Vermette (traduction de Rose Després), «Nous pouvons enfin laver nos blessures».

«nous pouvons enfin laver nos blessures». Le verdict tombe comme un soulagement, aussi minime soit-il, dans le recueil femme-rivière de Katherena Vermette. À moins qu'il s'agisse plutôt d'un espoir. Laver n'est pourtant pas guérir. Laver sa blessure est nécessaire pour qu'elle guérisse, pour qu'elle cicatrise. Il faut en retirer la terre et la roche, la rincer. C'est un geste préalable à la guérison. Le point de départ du processus. Combien d'années de poussière s'accumulent dans cet «enfin»? Et surtout, qu'a-t-il été nécessaire de faire pour arriver à les déloger?

Pour laver les blessures, encore faut-il avoir accès aux ressources qui permettent de le faire, à commencer par l'eau. Dans un monde blessé par le colonialisme, les violences étatiques et sexuelles, la crise écologique, trouver un instant de répit pour laver sa blessure ne va pas de soi. Trop souvent nous ne faisons que passer d'une blessure à une autre. Nous ajoutons une fatigue sur une fatigue, un chagrin sur un chagrin, une crise sur une autre.

L'inventaire de nos blessures collectives fut entamé dans le numéro double Depuis la crise(no 168-169, hiver 2021). Les blessures collectives demandent une guérison collective, et nous souhaitons ouvrir ici un espace pour penser ce qui suit, ce qui arrive lorsque nos blessures ne sont pas nettoyées, ce qui arrive à l'eau qui a servi à les laver. Est-ce que le texte la recueille? Quel rôle joue-t-il dans tout cela? Les vers permettent-ils de traverser cette zone grise entre le nettoyage et la cicatrisation, ou viennent-ils ronger les points de suture, gardant à jamais la plaie ouverte?


  • Auteur(s)

    Laura Doyle Pean, Alex Noel, Marilou Craft, Chloe Savoie-Bernard, Danus, Antoine Beauchamps, Eve Nadeau, Ismaelle Rose C

  • Éditeur

    Moebius

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    21/12/2023

  • EAN

    9782924781531

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    168 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    8 058 Ko

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (pdf)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

empty