CAHIERS D'ANTHROPOLOGIE SOCIALE t.19 : reconfigurer le vivant

,

À propos

Des poteaux de maison où s'incarne la présence des ancêtres, des tambours animés par un souffle, des pirogues qui ont faim, des figurines en bois d'inégales longévités, des fétiches engagés dans des processus de croissance, des colliers doués de parole, des crânes de défunts ornés et animés, des animaux naturalisés à l'oeil vif qui bondissent dans des musées : voici les intrigantes rencontres auxquelles ces Cahiers invitent pour mieux comprendre pourquoi des sociétés humaines considèrent des objets comme vivants. Plusieurs dynamiques sont à l'oeuvre. Tout d'abord, la vitalité provient d'éléments matériels d'organismes, végétaux et animaux, que des processus techniques conservent en produisant des artefacts. À un autre niveau, cette vitalité concerne les interactions de ces artefacts avec leur environnement naturel et social. À travers un éventail d'exemples ethnographiques se rapportant à la culture matérielle de plusieurs parties du monde - les Amériques, l'Afrique, l'Océanie et l'Europe -, les auteurs explorent comment les humains reconfigurent le vivant, en prenant en compte les multiples modalités de la figuration autant que les pouvoirs de l'invisible.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9791031903354

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages imprimables

    211

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    25 784 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Perig Pitrou

Perig Pitrou a étudié la philosophie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avant de réaliser des enquêtes ethnographiques dont les résultats sont présentés dans le livre Le chemin et le champ. Parcours rituel et sacrifice chez les Mixe de Oaxaca (Mexique). Il est directeur de recherche au CNRS, à la Maison Française d'Oxford et au Laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France (Université Paris Science et Lettres), où il dirige l'équipe « Anthropologie de la vie ».

empty