Des ouvrages sur l'objet livre et le droit d'auteur

Le 23 avril est la Journée Mondiale du livre et du droit d'auteur.

En 1616, le 23 avril, disparaissaient Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega.Cette date marque aussi la naissance ou la mort d’éminents écrivains tels que Maurice Druon, K. Laxness, Vladimir Nabokov, Josep Pla ou Manuel Mejía Vallejo.

Nous vous avons sélectionnés pour l'occasion quelques titres qui gravitent autour des questions du livre et du droit d'auteur.

 

  • Les aérostats

    Amélie Nothomb

    • Albin michel
    • 19 Août 2020

    « La jeunesse est un talent, il faut des années pour l'acquérir. »

  • Alors qu'Ana Ana et ses doudous se rendent à la nouvelle librairie de leur quartier, ils sont accueillis non pas la libraire... mais par ses doudous d'enfance ! Persil, Gingembre et bien d'autres qui connaissent les rayons comme leur poche, et assurent l'intérim quand Sarah n'est pas là. Avec leur aide, Ana Ana et ses petits amis vont partir à la découverte du monde extraordinaire des livres !

    En stock

    Ajouter au panier
  • Jolie libraire dans la lumière

    Frank Andriat

    • Desclee de brouwer
    • 1 Octobre 2015

    "Elle a lu la quatrième de couverture, a frissonné d'étonnement. Ce récit ressemblait à s'y méprendre à un épisode de son existence. Elle a déposé l'ouvrage sur le comptoir et est allée ouvrir la porte de la librairie. A neuf heures, les clients sont encore rares et, dans la lumière du matin qui glissait sur la vitre, elle a commencé à lire ce texte inattendu." Les événements de notre vie, même les plus obscurs, sont posés dans la main des anges.
    Quand les hasards se rencontrent, c'est la lumière qui les rassemble. Une jolie libraire retrouve un fait marquant de son passé dans un livre qui la conduit à tisser des liens et à s'interroger sur son présent. Ce roman délicat, qui rend hommage aux libraires et qui chante l'univers des livres, est une ode à la lumière, à la tendresse et à l'amour.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Sur le ton de l'humour, l'auteure évoque son expérience de libraire dans une grande surface de produits culturels et donne son avis sur le marché du livre, la culture de masse et le monde du travail.

  • Du côté des librairies

    Collectif

    • Murmure des soirs
    • 28 Septembre 2020

    Si vous lisez ceci, c'est que vous vous trouvez dans une librairie.
    Le lieu de toutes les aventures, de toutes les passions, de toutes les rencontres, de tous les abandons.
    Le lieu où s'exposent les fruits de milliers d'heures de veille et de doutes, parfois de vies entières dédiées à vous raconter des histoires, à vous transmettre d'indicibles messages, à vous plonger dans les plus grands mystères.
    Le lieu qui a inspiré treize auteurs de notre maison d'édition.

    Nouvelles de Jean-Pierre L. Collignon, Jean-Marc Defays, Paul De Ré, Pierre Hoffelinck, Michel Lauwers, Dominique Maes, Alexandre Millon, Marc Pirlet, Jean-Marc Rigaux, Martine Rouhart, Erik Sven, François Tefnin et Michel Van den Bogaerde.

  • Comme un rat

    Jan Baetens

    • L'herbe qui tremble
    • 16 Septembre 2020

    Dans ce recueil d'essais portant sur des auteurs du domaine français, Jan Baetens déballe une partie de sa bibliothèque d'amateur. Chaque chapitre est l'occasion d'articuler l'examen d'un écrivain (Jean Paulhan, Léon-Paul Fargue, Valery Larbaud, Julien Gracq, Bernard Frank...) avec une question littéraire plus générale : le plaisir et les surprises de la relecture, les vertus du livre pauvre, la fécondité des erreurs d'interprétation, l'âge des textes et des lecteurs, les mécanismes de l'allusion, les limites de la hiérarchie des genres. Mais on trouvera aussi dans ces pages un essai sur la disparition des timbres-postes et des croquis de Grenade et de Brattleboro, car la vie est inséparable de la fréquentation des livres.
    En se donnant pour modèle « Jaune, bleu, blanc » de Valery Larbaud, Jan Baetens renoue avec la tradition des mélanges, ces recueils de textes inclassables qui rappellent que la littérature ne circule pas que dans la fiction.

  • L'ivresse des livres

    Jean Jauniaux

    • Zellige
    • 25 Août 2020

    Dans ce recueil, le lecteur vivra le coup de foudre entre une libraire et un client, qui vont passer la nuit assis sur le parquet de la librairie à se lire réciproquement des extraits de livres qu'ils ont aimés.
    Il verra un juge prononcer une curieuse sentence envers de jeunes néonazis.
    Il accompagnera un archiviste de la TV à la recherche du dernier conteur vivant, dans un village sans couverture Internet.
    Il suivra une jeune SDF réfugiée dans la cabane désaffectée d'une grande gare et qui passe ses nuits à dévorer les oeuvres complètes du Che.
    Il sera surpris de voir comment au siècle prochain, alors que les livres ont disparu, un neurologue découvrira que la lecture de certains romans peut retarder la progression de la maladie d'Alzheimer.
    D'autres figures jalonnent ces histoires, dont certaines nous ramènent à une sombre actualité, comme celle de cet écrivain turc emprisonné et dont les livres sont brûlés.
    Le livre sera mis en vente le 23 avril, pour la Saint-Georges, où l'usage venu de Catalogne veut qu'hommes et femmes s'échangent une rose et un livre.
    Jean Jauniaux est président du Pen club de Belgique.

  • La petite bédéthèque des savoirs t.5 ; le droit d'auteur

    ,

    • Lombard
    • 20 Mai 2016

    Les images, les sons, l'architecture, les objets, mais aussi nos paroles, nos vêtements, nos tatouages, nos coiffures, nos gestes. Presque tout ce qui nous entoure est protégeable par le dispositif juridique qu'on appelle le droit d'auteur. Pour la première fois, de façon claire et originale, une bande dessinée fait le point sur la complexité du droit de la propriété littéraire et artistique.

  • Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie

    , ,

    • Les carnets du dessert de lune
    • 20 Décembre 2018

    «Face à face, sans parler, Nulle parole, un sentiment immense, Le sac de livres est ouvert sur le lit, La pluie tape sur le prunier en face du store».

    Ce poème de Ryokan exprime parfaitement les moments vécus avec Jean-Pierre pendant les mois qu'il passa à l'hôpital et où nous lui rendîmes visite avec l'espoir qu'il puisse retrouver ses amis, ses livres et sa librairie.
    Il nous fit don à travers nos conversations d'un héritage infiniment précieux, d'une parole vive, celle d'un résistant. Il nous raconta, au fil des jours, l'histoire de ses librairies, sa passion pour les livres, ses rencontres, ses amitiés.
    Et je relis avec plaisir et gratitude ces pages qui en rendent compte et que nous offrons en partage au lecteur.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Manifeste pour l'édition et la librairie indépendante

    Colette Lambrichs

    • La difference
    • 12 Janvier 2012

    "À l'heure où les métiers d'éditeur et de libraire indépendants sont menacés par la prolifération folle de publications que les rayons des magasins ne peuvent plus contenir et que le public désorienté délaisse faute d'être en mesure de l'appréhender, à l'heure où la presse, malade, elle aussi, ne joue plus son rôle d'information ni de critique, force est de nous interroger sur le sens de cette profession d'éditeur et sa chance de survie.
    Chacun sent que cette situation ne peut plus continuer ainsi et il semble que personne ne soit capable d'enrayer le processus qui conduira nécessairement à la disparition d'un grand nombre d'éditeurs et de libraires. Tout paraît se passer comme si on préparait le terrain engorgé et asphyxié par les allers et retours de nouveautés pour que celui-ci se soumette, contraint et forcé par les impératifs économiques, à promouvoir et à vendre des fichiers numériques consultables sur livre électronique. [...]"

empty