Des livres et du jazz

Le 30 avril, nous célébrons la journée internationale du Jazz.

À cette occasion, nous vous avons sélectionné quelques titres dans la thématique.

  • Satchmo

    Leo Heitz

    • Jungle
    • 7 Octobre 2021

    Dans les sombres ruelles de la Nouvelle-Orléans, Satchmo, jeune garçon, fils de prostituée, écoute avec passion la musique qui emplit les cabarets. Quand King Joe lui offre un cornet, un instrument proche de la trompette, toute l'âme de Satchmo se met à vibrer. C'est le prélude d'une grande histoire d'amour.

    Mais la vie de Satch' est parsemée d'embûches et la quête de la liberté est un chemin souvent sinueux pour ceux qui sont nés dans les jupes noires de l'Amérique des années 1920.

  • Oldies

    Ivan Alechine

    • Galilee
    • 15 Mai 2012

    Détachent du monde des causalités et forment des sortes de reay-made poétiques. Dans ma poche de jeune poète, de retour d?Afrique, cette lettre de Christian Dotremont : « Je pense que la poésie doit être ainsi : un débat extrêmement multiple entre soi et soi, entre soi et les autres, entre soi et les réalités si diverses, nouvelles, à voir, à saisir, ou déjà anciennes relativement, dont il faut s?en aller pour les voir mieux, les saisir davantage ou les intégrer à soi une fois pour toutes. » Plus loin, il poursuit : « Je crois précisément que dans le multiple débat de la poésie est nécessaire une ?oeterre inconnue?, à la fois ?oecontinent perdu? et ?oeîle au trésor?, un espace ?oehostile? et ?oeenchanteur? à aimer, à haïr ? ».
    Vingt ans après mes vingt ans, le Mexique m?a révélé qu?il n?y a pas de prodige sans quotidien ; c?est par la porte de « ce qui est » qu?on atteint « ce qui n?est pas ». Je me méfie du complexe de « l?albatros » (désigné par Charles Baudelaire) et du génie virtuel j?espère que ses visions (celles que nous envoie le télescope Hubble, par exemple) soient placardées sur tous nos murs ; en attendant, je m?enferme dans les rues avec mes semelles de pneu, je troue les murs avec l?encre noire.



    Office : le 15 mai 2012 Coll.
    Lignes fictives 13,5 x 19,5, +/- 160 p., +/- 25 ¤ ISBN 978-2-7186-0866-2 Code Sodis : 750 652 5

  • Patti Smith : horses

    Véronique Bergen

    • Densite
    • 5 Janvier 2018

    En 1975, dans un New-York en surfusion, à l'écart du son des protopunks, surgit un disque culte, un brasier de poésie rock, Horses. Après Janis Joplin, Patti Smith est la pionnière d'un nouveau visage du rock féminin, un rock anguleux, halluciné.

  • Blues pour trois tombes et un fantôme

    Philippe Marczewski

    • Inculte
    • 4 Septembre 2019

    On n'habite jamais une ville, seulement l'idée que l'on s'en fait. C'est l'imaginaire et la mythologie, le territoire mental de chacun, qui se surimposent à la ville réelle. Dans ce premier livre, Philippe Marczewski dérive dans le pays qui est le sien depuis son enfance. Ce pourrait être Sheffield, Amiens, Essen ou Gênes. Ce pourrait être n'importe quelle ville. C'est Liège, ses banlieues et sa campagne limitrophe. Passant d'une antique chênaie arrachée à des terrils devenus collines boisées, d'une montagne en escalier d'où l'on aperçoit presque la mer à des usines spectrales se découpant sur l'horizon forestier, l'auteur écluse des bières dans la banlieue rouge, foule la tombe anonyme d'un guitariste de génie, bouscule le fantôme d'un Chet Baker émacié, et se laisse emporter par la mélancolie nocturne d'un fleuve encagé. Ici les Grands Hommes ne sont pas statues mais formes à peine visibles, corps tapis dans l'ombre, fumées évanescentes. Avec ce récit qui rappelle Henri Calet, Jean-Paul Kaufman («Remonter la Marne»), Philippe Vasset ou le psychogéographe anglais Iain Sinclair, Philippe Marczewski dessine la géographie intime d'une ville et de ses habitants, passés et actuels.

  • Alors, c'est du jazz

    Marc Menu

    • Quadrature
    • 1 Décembre 2019

    Poète maintes fois déprimé, Marc Menu arpente les méandres de son existence avec la curiosité tranquille du passant. De temps en temps, il s'arrête pour prendre note d'un paysage, d'une idée, d'une rencontre - le plus souvent, avec un sourire amusé. Parce qu'il serait assez peu convenable de prendre tout ça au sérieux.
    Voilà déjà quelques années qu'il laisse à son chien le soin d'écrire ses textes à sa place. Celui-ci manie l'ironie avec assez bien de bonheur et tout en remuant la queue - ce qui, reconnaissons-le, de la part d'un auteur, serait inapproprié.
    Maintenant qu'il y pense - voilà déjà quelques années qu'on lui dit qu'il écrit mieux.

  • 33 chambres d'amour

    François Emmanuel

    • Seuil
    • 3 Mars 2016

    Un homme revisite en rêve quelques chambres d'amour. Tour à tour charmé, captif, éconduit, envoûté, il n'en finit pas d'explorer ce continent troublant et enchanteur qu'est la femme rêvée. Celle-ci est gymnaste ou navigatrice, voyante ou botaniste, dompteuse, reine de beauté ou criminologue... Chacune des histoires qui composent cette suite éclaire sous un jour singulier le mystère de la rencontre amoureuse.
    La drôlerie, la sensualité, la musique ne sont pas en reste. Affleure peu à peu, chambre après chambre, une malicieuse cartographie du désir, où chaque femme, chaque situation, se dévoilent et se lisent comme un monde à part entière.

  • Une autre histoire du jazz

    Stéphane Mercier

    • Jourdan
    • 27 Janvier 2022

    Né au coeur de l'esclavagisme et de ses déracinements, né des cris de colère et d'espoir qui traduisent depuis toujours une demande de justice auprès d'une civilisation soi-disant démocratique. le Jazz est Une véritable marmite culturelle qui continue d'irriguer le monde. Cet art semble représenter ce que l'être humain peut apporter de meilleur : de la tolérance à l'intégrité.

    Cet ouvrage vivant, prenant, comme l'art dont il parle, entraîne ses lecteurs sur les traces des grands personnages qui ponctuent son histoire et sur les grands moments qui l'ont bâti.

  • Abécédaire amoureux du jazz

    Pascal Kober

    • Snoeck gent
    • 15 Juin 2017

    Dans  les  coulisses  et  sur  les  plus  grandes  scènes,  120  photographies  couleur  et noir  &  blanc  (dont  certaines  en  format  géant)  présentées  dans  quatre  salles  ainsi qu'en  extérieur  dans  les  jardins  du  musée.  De  A  comme  amis  à  Z  comme  zazous, un  accrochage  en  forme  d'abécédaire  qui  fera  découvrir  au  public  la  petite  et  la grande  histoire  du  jazz,  l'envers  du  décor,  les  tournées  internationales  mais  aussi les  tètes  d'affiche  comme  les  jeunes  pousses  qui  font  cette  musique  aujourd'hui.

  • Happy jazz

    ,

    • Didier jeunesse
    • 9 Octobre 2019

    Une magnifique mise en textes et en images du disque original Happy Jazz.
    15 incontournables du jazz sélectionnés par Misja Fitzgerald Michel, interprétés par les plus belles voix de l'âge d'or du jazz : Happy talk (Ella Fitzgerald), Tutti Frutti (Slim & Slam), Doop-doo-de-doop (Blossom Dearie), It don't mean a thing (Duke Ellington)... Et bien d'autres !

  • Portraits in jazz

    , ,

    • Arp2 publishing
    • 15 Janvier 2021

    On le sait, le jazz est - parce que c'est une musique d'improvisations - une musique où l'instant joué est irremplaçable parce qu'unique. Se pose alors la question de la mémoire de ces instants. L'enregistrement vient d'abord à l'esprit. Sans lui que serait la vie artistique des musiciens de jazz sinon les souvenirs personnels conservés par les auditeurs de la performance. Puis vient la nécessité de conserver la mémoire visuelle...
    (Daniel Sotiaux).

    Portraits de Brandon Allen, Or Bareket, Moses Boyd, Malcolm Braff, Théo Ceccaldi, Sylvain Darrifourq, Gabor Gado, Lander Gyselink, Yaron Herman, Chris Joris, Adam O'Farrill, Anne Paceo, Christophe Panzani, Antoine Pierre, Etienne Plumer, Archie Shepp, Nicolas Thys, Grégoire Tirtiaux, Erik Truffaz, Casper Van De Velde, Guillaume Vierset.

  • Jazz

    Louis Joos

    • Alain beaulet
    • 26 Septembre 2019
empty