Quintes - L'Ivre Livre - Sacre de la femme - Discours contre les entraves

À propos

Né en 1933 au sein d'une famille ouvrière, en Belgique, Marcel Moreau exerce de petits métiers avant de devenir correcteur de presse à Paris où il s'installe en 1968. Paru en 1963, défendu par Queneau, publié en extraits par Paulhan dans la NRF et par Simone de Beauvoir dans Les Temps Modernes, son premier roman, Quintes (1963), aux échos kafkaïens, fait l'effet d'une bombe dans le milieu littéraire. Marcel Moreau poursuit depuis une oeuvre exigeante, née de la secouante rencontre entre le corps sauvage de sa jeunesse et les mots. Alternant des proses romanesques hallucinées, sensorielles, d'un érotisme incandescent, et des essais opposant sur un mode lyrique la toute-puissance des instincts à une modernité exsangue, Marcel Moreau plonge dans le baroque des passions et invente une écriture de tremblements (de l'être), somptueuse, dansante, libératrice. Je crois avec une ferveur accrue que la seule aventure qui vaille est nécessairement intérieure. Que chaque homme se doit de devenir le monstre dont il possède en lui, ravagées, mutilées, maudites, toutes les composantes.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Marcel Moreau

  • Éditeur

    Denoel

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    06/10/2005

  • EAN

    9782207257609

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    750 Pages

  • Longueur

    20.1 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    3.4 cm

  • Poids

    530 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marcel Moreau

Né en avril 1933 à Boussu, dans le Borinage (Belgique), Marcel Moreau
a écrit plus d'une quarantaine de livres à Paris où il réside. L'un des plus grands prosateurs de sa génération, Marcel Moreau est un fou d'écriture, un enragé de la beauté. Romans, récits, essais, sont traversés par la fulgurance de ses émotions.
Homme des sommets et des gouffres les plus abyssaux, ce créateur de langue génial habité par la passion verbale ouvre des voies toutes plus singulières les unes que les autres.

empty