Du train où vont les choses à la fin d'un long hiver

À propos

En pleine crise de lassitude au coeur de la crise économique, Christopher, opérateur culturel belge de cinquante ans au bord de la faillite, souhaite ralentir et se recentrer sur des valeurs plus justes. Parce que " la vie rappelle de temps en temps que le monde est tout petit ", il décide de s'arrêter et de partir. Ce sera pour le Portugal, en train. Alors que le ciel additionne les nuages, Christopher croise sur le quai de la gare une inconnue, Emma, qu'il va découvrir le temps d'un voyage entre Bruxelles et Lisbonne, au cours d'une longue et belle conversation, à la fois tendre, émouvante, et toujours sincère. Francis Dannemark, avec toute la délicatesse et l'élégance qui le caractérisent, nous offre comme à son habitude un court roman, subtil et délicat, sur les choses de la vie.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Francis Dannemark

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    13/01/2011

  • EAN

    9782221115060

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    91 Pages

  • Longueur

    18.6 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    99 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Francis Dannemark

Francis Dannemark est né en 1955 et vit à Bruxelles. Il est actuellement éditeur auprès des Éditions Le Castor Astral (Bordeaux/Paris) et conseiller littéraire indépendant.
Depuis 1977, il a publié une trentaine de livres. Plus de la moitié sont des romans, le plus souvent publiés chez Robert Laffont, dont Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un) (2013), La Véritable Vie amoureuse de mes amies en ce moment précis (2012) et Du train ou vont les choses à la fin d'un long hiver (2011).
Il a obtenu les prix Alexandre-Vialatte (La Longue Promenade avec un cheval mort, 2005), Émile-Bernheim (Le Grand Jardin, 2007), Maurice-Carême (La Longue Course, 2000) et Charles-Plisnier, ainsi que le premier prix franco-belge des Lycéens, ex-æquo avec Daniel Pennac (Choses qu'on dit la nuit entre deux villes, 2006). 

empty