À propos

En l'espace de quelques années, la théorie du genre a saturé l'espace public. Prenant prétexte d'une convention du Conseil de l'Europe, l'auteur revient sur les origines de cette fameuse théorie. Il démontre comment elle s'articule autour de deux lignées fort différentes, d'une part le « genre homosexuel » brillamment présenté par Judith Butler, de l'autre, le « genre féministe » plus directement actif dans nos systèmes politiques. Au final, l'auteur montre que le « genre » n'est pas une science, mais une tentative idéologique et révolutionnaire de recréer l'homme et la femme par la contrainte de l'État, en niant leur altérité.


Sommaire

Introduction Prologue : le cas Bruce Reimer 1. En droit 2. Présentation de la théorie du genre 3. Études ou théorie ?
4. Le genre homosexualiste 5. Sexe légal contre sexe biologique 6. Le genre féministe 7. Trouble dans la biologie 8. Power !
9. Féminicide 10. La violence d'un mot 11. « Continuum » (science-fiction) 12. Le genre homosexualiste comme mâle dominant Epilogue : retour sur le cas Bruce Reimer Conclusion : une dérive technocratique déconnectée du débat démocratique

Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Drieu Godefridi

  • Éditeur

    Belles Lettres

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    20/08/2015

  • Collection

    Les Insoumis

  • EAN

    9782251503059

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    92 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    9 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    72 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty