À propos

Un jour, sans que je sache pourquoi.
On me mit dans la cage aux singes.
Je n'étais pas un singe.

Se retrouver enfermé par erreur dans une cage au milieu de singes, sans raison apparente, devient vite angoissant quand on tente de garder une dignité que l'on associe à l'humanité. Alors que faire si ce n'est observer ses nouveaux compagnons... pour leur découvrir intelligence, sensibilité, créativité, sociabilité. Le propre de l'homme ?

Avec humour et humilité, Ludovic Flamant pointe du doigt nos liens ténus aux autres, aux animaux, et l'animalité qui sommeille en chacun de nous. Le ton de la fable, léger et malicieux, convient parfaitement à cette réflexion sur notre condition humaine.

Le point de départ de cette nouvelle est la découverte du travail graphique de l'artiste Hideki Oki dont les traits francs et colorés esquissent des singes, tour à tour avenants, curieux ou farouches. Ils incarnent des individus, deviennent rapidement personnages.

La rencontre s'est faite dans l'atelier au Creahm - lieu bruxellois emblématique dédié aux artistes en situation de handicap mental.

À mi-route entre la courte nouvelle, la fable et le livre graphique, Le sourire du singe se lit et se partage aussi en famille !


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles > Nouvelles

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Romans graphiques > Documentaire / Société


  • Auteur(s)

    Ludovic Flamant, Hideki Oki

  • Éditeur

    ESPERLUETE

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    03/11/2023

  • EAN

    9782359841787

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    36 Pages

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    21 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    154 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ludovic Flamant

Ludovic Flamant est né à Namur en 1978. Il se
fait d'abord remarquer par le Prix International
Jeunes auteurs en 1995 et 1996 et reçoit le Prix
Geneviève Grand'Ry pour ses poèmes en 2006.
Auteur d'un roman (Etre Vera) et deux pièces
de théâtre pour les adultes (Peep Show, Il ne
viendra plus personne) , il se consacre toutefois
surtout à la littérature jeunesse depuis 2005 chez
Pastel/L'école des loisirs (Trop la honte, Les
poupées c'est pour les filles.) mais aussi chez
Thierry Magnier (Emilie Pastèque), Bayard ou
Les fourmis rouges (Il était mille fois). En 2011, il
traduit l'abécédaire de l'américain Edward Gorey
pour les éditions du Tripode (Les enfants fichus).
Il s'engage actuellement sur de nouveaux chemins
en créant et jouant des seul-en-scène (Cie
Banquette arrière) et en s'attelant à un scénario
de film avec le réalisateur Xavier Seron.

empty