À propos

Un avertissement implacable sur les dérives de notre système éducatif, qui questionne aussi bien les valeurs que les rôles imposés par l'institution.
Un cri d'alarme, mais aussi une promesse de réenchanter l'école, lieu fondateur de nos démocraties et de notre épanouissement.
« Il n'y a pas d'enfants stupides, il n'y a que des éducations imbéciles. ».

Ennui des élèves, découragement des enseignants... l'avertissement de Raoul Vaneigem détonne, questionnant les valeurs et le rôle majeur de l'école dans la société. Il appelle à réenchanter la salle de classe, refuser la soumission, et remettre l'humanité au coeur de l'éducation. À retrouver un lieu d'autonomie, de savoir heureux et de création épanouissante, c'est-à-dire « ouvrir l'école sur une société ouverte ».


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Sciences de l'éducation > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences de l'éducation


  • Auteur(s)

    Raoul Vaneigem

  • Éditeur

    MILLE ET UNE NUITS

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    19/08/2020

  • EAN

    9782755507676

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    62 g

  • Support principal

    Poche

Raoul Vaneigem

Raoul Vaneigem est né à Lessines en Belgique en 1934.
Membre de 1961 à 1970 de l'Internationale situationniste dont les idées allaient profondément influencer l'élan subversif de mai 68, il est l'auteur de nombreux livres dont Le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (Gallimard, 1967) et de Nous qui désirons sans fin (Le Cherche- Midi, 1996). Il a récemment publié Entre le deuil du monde et la joie de vivre (Verticales, 2009) et Ni pardon ni talion (La
Découverte, 2009).

empty