La naissance de l'école de Bruxelles ; le droit selon l'école de Bruxelles

(Direction), (Direction), (Direction), (Direction),

À propos

L'histoire des idées en Belgique reste encore largement à écrire et à découvrir. Cet ouvrage en dévoile un épisode particulièrement riche et spectaculaire entre 1886 et 1914. Dominée au plan politique par la question ouvrière, le rôle de l'Etat et le suffrage universel, cette période est marquée au plan scientifique par la montée en puissance des sciences expérimentales du vivant et par l'avènement controversé de la sociologie, des sciences sociales et de leurs nouvelles méthodes notamment statistiques, qui appellent de nouveaux modes de gouvernance. Ces évolutions engendrent une crise spirituelle et idéologique qui oppose les tenants du libre-arbitre individuel aux promoteurs des grands déterminismes sociaux ou biologiques. C'est dans ce contexte conflictuel que naît l'Ecole de Bruxelles, en opposition comme toujours avec Louvain, mais aussi des déchirements internes à l'Université libre de Bruxelles, concurrencée par l'Université nouvelle, mais aussi par l'Institut de sociologie Solvay. Dans ces laboratoires se prépare la grande transformation de l'État libéral en État social, mais aussi la création et la transformation radicale de disciplines comme la nouvelle pédagogie de Decroly, la criminologie de Prins, la physiologie et la psychologie expérimentales de Héger, l'irruption des sciences coloniales...


L'École de Bruxelles a marqué l'histoire intellectuelle du 20e siècle au plan international tant sur le plan de l'argumentation que la philosophie du droit. Pour autant, au-delà des travaux personnels de Chaïm Perelman, elle n'avait jamais encore fait l'objet d'une publication spécifique. Dans le prolongement de l'ouvrage transdisciplinaire sur La naissance de l'École de Bruxelles, ce second volume retrace l'histoire, les oeuvres et les grandes figures de l'École dans le domaine du droit. Il s'étend sur un siècle de la naissance de l'Ecole à la fin du 19e siècle, à laquelle les juristes prennent une part majeure, à la mort de Perelman en 1984. Aux études approfondies sur l'approche sociologique du droit et le tournant argumentatif et pragmatique qui la prolonge, s'ajoutent les contributions de grands témoins sur différentes branches du droit et des portraits intellectuels de grandes figures de l'École. Les grands combats qui ont jalonné la vie et l'évolution de l'École sont analysés, ainsi que les traits marquants de l'approche du droit et de la méthode pragmatique bruxelloise, qui conservent aujourd'hui toute leur pertinence et leur actualité.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe > Bénélux

  • EAN

    9782800417813

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    714 Pages

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    4.7 cm

  • Poids

    1 572 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

empty