À propos

Au menu, en vrac et entre autres : Ensor par lui-même, ses hauts faits artistiques, sa défense du milieu naturel, ses insultes aux architectes, peintres à manières " étriquées " et autres " vivisculpteurs ", ses célébrations d'Ostende, de la mer, de la Flandre et, bien sûr, de l'Eternel (c'est-à-dire Ensor), le tout payé en devises mirobolantes.
Ici, " les suffisances matamoresques appellent (toujours) la finale crevaison grenouillère "... du verbe.


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    James Ensor, Hugo Martin

  • Éditeur

    Espace Nord

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    23/04/2002

  • Collection

    Espace Nord

  • EAN

    9782804014476

  • Disponibilité

    En réimpression

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    330 g

  • Support principal

    Poche

James Ensor

Peintre belge appartenant à la mouvance symboliste, souvent présenté comme un précurseur des expressionnistes et du surréalisme, James Ensor (1860-1949) est célèbre pour ses carnavals macabres, ses scènes inquiétantes mêlant masques et squelettes. L'artiste est une personnalité inclassable, à la fois fantasque et angoissée, dont les œuvres traduisent un regard plein d'ironie sur le monde. Bien qu'isolé, Ensor a joué un rôle déterminant dans la naissance de la peinture moderne en Belgique.

empty