À propos

"Je sais que je suis raciste, peut-être même envers plusieurs groupes. Je le regrette ; je préférerais dire que je ne suis pas d'accord avec certains groupes et, pourtant, il m'arrive d'avoir des accès jubilatoires quand des ennuis arrivent à un des groupes vis-à-vis desquels je me considère raciste. Je sais aussi que je ne voterais jamais pour un parti, nationaliste par exemple, qui aurait le moindre relent raciste.
Je suis contre le racisme. Je sais encore que je ne suis pas excentrique ; je me considère dans la moyenne des gens. Je suis également un scientifique et non un rêveur. Mes convictions que le racisme est quasi universel sont donc basées sur une interprétation de recherches fiables et cohérentes. Cette interprétation n'est pas farfelue, même si nombre de collègues ne l'acceptent pas publiquement. J'écris ce livre avec la conviction que les conséquences les plus néfastes du racisme disparaîtront ou diminueront si l'on accepte tout d'abord ce côté nauséabond de notre personne.
Se battre contre ce que l'on ignore ou occulte est totalement vain. Améliorer ses faiblesses commande qu'à tout le moins on soit conscient de ses déficiences. " Jacques-Philippe Leyens


Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines > Psychologie générale


  • Auteur(s)

    Jacques-philippe Leyens

  • Éditeur

    Mardaga Pierre

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    18/01/2018

  • EAN

    9782804705732

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    178 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    290 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacques-Philippe Leyens

Lauréat du Tajfel Award, Jacques-Philippe Leyens est professeur émérite de l'U.C.L. à Louvain-la-Neuve. Il a été président de la European Association of Social Psychology, éditeur en chef du European Journal of Social Psychology et éditeur associé du Journal of Personality and Social Psychology.

empty