À propos

Dans ce recueil, il n'y a que des courtes histoires de têtes - celle qu'on a soi-même sur les épaules et qui ne plaît guère, celle des autres qui vous reviennent ou qui ne vous reviennent pas, des têtes qu'on coupe ou qui tombent toutes seules, des têtes qui n'en font qu'à leur tête, des têtes qui s'entêtent, des têtes en tête-à-tête.
Jusqu'ici, on connaissait surtout Corinne Hoex par ses romans graves et réalistes comme Le Grand Menu (qui lui a valu d'être reçue par Bernard Pivot dans Apostrophes), Décidément, je t'assassine ou Le Ravissement des femmes (en 2012, chez Grasset). La voici dans un tout autre registre, maniant l'humour noir, le nonsense et la dérision avec énormément de brio. Un registre (surréaliste ?) que très peu d'écrivaines pratiquent aujourd'hui.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Corinne Hoex

  • Éditeur

    L'Age D'Homme

  • Distributeur

    L'Age D'Homme

  • Date de parution

    20/03/2014

  • Collection

    La Petite Belgique

  • EAN

    9782825143780

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    132 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Corinne Hoex

Corinne Hoex vit à Bruxelles. Elle est historienne d'art et a travaillé comme enseignante, chargée de recherches et documentaliste. Elle est l'auteur de plusieurs études relatives aux arts et traditions populaires en Wallonie. Depuis quelques années, elle se consacre à l'écriture de fiction.
Elle a publié trois romans, Le grand menu en 2001 aux Éditions de l'Olivier (réédité en 2010 aux Impressions Nouvelles), Ma robe n'est pas froissée en 2008 aux Impressions Nouvelles et Décidément je t'assassine en 2010 aux Impressions Nouvelles.

Elle a également publié de la poésie, Cendres en 2002 aux Éditions Esperluète (avec des dessins de Bernard Villers), Contre Jour en 2009 aux Éditions Le Cormier (avec des vignettes de Frank Vantournhout et La nuit, la mer en 2009 aux Éditions Didier Devillez (avec des encres de Camille De Taeye).

Elle a publié deux livres d'artistes, La mer, la nuit en 2008 aux Éditions Æncrages (avec des aquarelles de Colette Deblé) et Les nageuses en 2009 dans les Cahiers de Peauésie de l'Adour (avec des aquarelles de Colette Deblé).

Elle a participé à des ouvrages collectifs : Quatorze portraits d'horizons (Belgacom, Rapport annuel 2001), Compartiment auteurs (SNCB-Foire du Livre, 2002 et 2008), Éros dans le texte (ISTI, 2003), Frontière (Éditions La Trame, 2003), Démocratie, j'écris ton nom (Éditions Couleur Livres, 2004), Souvenirs de La Moutte (ACEMI, 2005), La visite est terminée (Éditions La Trame, 2006), En décalage (DVD, Éditions La Trame, 2007), Dialogue et croissance (SNCB, Rapport annuel 2007), Écrivains du monde pour Haïti (Éditions du Banc d'Arguin, 2010), ULB, une fiction vivante (ULB, 2010).

Elle collabore régulièrement à des revues littéraires, Marginales, la Revue de l'Université de Bruxelles, Vu d'Ici, La Semaine Médicale, Le Non-Dit, L'Arbre à paroles et les revues en ligne Bon à tirer et Sources.

Pour Le grand menu, elle est lauréate du Prix Littéraire 2001 des Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles et du Prix Soroptimist 2002 de la Romancière Francophone. Elle est également finaliste du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2001, du Prix Victor Rossel 2001, du Prix Rossel des Jeunes 2001 et du Prix des Lycéens 2003.

Pour Ma robe n'est pas froissée, elle est lauréate du Prix Indications du Jeune Critique 2008 et du Prix Emma Martin 2008 de l'Association des Écrivains de Belgique. Elle est également finaliste du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2008, du Prix Littéraire 2008 du Parlement de la Communauté française de Belgique, du Prix Marcel Thiry 2008, du Prix Victor Rossel 2008, du Prix Rossel des Jeunes 2008 et du Prix des Lycéens 2009.

Pour Contre Jour, elle est finaliste du Prix Marcel Thiry 2009.

empty