Modestes propositions aux grévistes.. : pour en finir avec ceux qui nous empêchent de vivre en escroquant le bien public

À propos

«Des grèves récentes ont mis en évidence, dans de larges couches de la population, un sentiment croissant de malaise. Le cynisme, l'incompétence, les malversations de gouvernements inféodés à des sociétés multinationales prédatrices, qui ruinent la planète au nom du profit, suscitent une indignation, voire une colère le plus souvent inopérante. L'opposition à la tyrannie du discours économique souffre principalement d'une absence de projet de société. On a sous-estimé jusqu'à présent le rôle que joue, dans la mutation des mentalités et des conditions de vie, l'émergence d'un capitalisme fondé sur les énergies naturelles renouvelables, hostile au capitalisme financier dominant, dont l'immobilisme évoque la forme figée de l'économie agraire à la veille de la Révolution française, qui allait l'abolir. Le principe de gratuité, que le recours aux énergies renouvelables introduit dans le système du profit, permet désormais à chacun de s'en revendiquer pour opposer partout la vie aux directives qui la transforment en valeur marchande. Nous pensons qu'un nouveau style de grève, fondé sur la gratuité des transports, des communications, des soins, de l'enseignement, de l'énergie est de nature à nous doter d'une arme légale, capable de venir à bout de l'escroquerie universelle qui ravale les biens terrestres et les êtres humains à l'état de marchandises.» Raoul Vaneigem.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Raoul Vaneigem

  • Éditeur

    VERTICALES

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    15/10/2004

  • EAN

    9782843351938

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11.6 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    160 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Raoul Vaneigem

Raoul Vaneigem est né à Lessines en Belgique en 1934.
Membre de 1961 à 1970 de l'Internationale situationniste dont les idées allaient profondément influencer l'élan subversif de mai 68, il est l'auteur de nombreux livres dont Le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (Gallimard, 1967) et de Nous qui désirons sans fin (Le Cherche- Midi, 1996). Il a récemment publié Entre le deuil du monde et la joie de vivre (Verticales, 2009) et Ni pardon ni talion (La
Découverte, 2009).

empty