À propos

Partant d'évènements du quotidien et de références cliniques, Jean-Pierre Lebrun, psychiatre, psychanalyste, « met à plat » son analyse de la haine, composante inhérente à la condition humaine. Comment la haine de l'enfant a besoin de rencontrer dans son parent un digne représentant de l'alliage désir/loi pour se transformer en supplément d'humanité. Il a pris le parti de démontrer en quoi la fonction d'éducateur (au sens large) connaît actuellement une crise de légitimité et de repères qui met en péril l'avenir de cette haine dans l'enfant.
Celui-ci ne trouve dès lors plus de limites posées, voire opposées, contre lesquelles se construire et parvenir « à faire avec » cette perte qu'impose la condition humaine, ce renoncement à la jouissance complète pour que se crée le vivre ensemble.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse


  • Auteur(s)

    Jean-Pierre Lebrun

  • Éditeur

    Fabert

  • Distributeur

    Pollen

  • Date de parution

    07/03/2013

  • Collection

    Temps D'arret Lectures

  • EAN

    9782849221792

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    62 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Pierre Lebrun

Jean-Pierre Lebrun, psychiatre et psychanalyste, ancien président de l'Association freudienne internationale, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Un monde sans limite (Erès, 1997 ) et, en collaboration avec Charles Melman, L'Homme sans gravité ( Denoël, 2002).

empty