À propos

« Après avoir passé un doigt sur la surface du texte pour en apprécier le niveau de grain, lire. Une première fois. Résonance du choc. Dégringolade en pied de page.
On a lu pourtant, et reconnu les grands équilibres, la structure grammaticale ou la tonalité de sa langue maternelle. Mais on n'a rien compris.
On recommence, on repasse.
On pose ses coudes de part et d'autre, il faudra bien que le texte s'attable.
Mais pour y parvenir, il ne suffira pas, même si c'est indispensable, de l'attaquer bille en tête, de le bloquer entre ses coudes et de se prendre la tête à deux mains. Il faudra ruser avec lui : le traiter comme un sujet, comme un oeil qui vous voit, comme un corps qui vous sent. Tourner autour, le lire dans toutes les pièces et toutes les positions, le maltraiter et le surprendre, le faire rire, le séduire. Alors il vous donnera tout, ou presque. »


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Olivier Haralambon

  • Éditeur

    Premier Parallele

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    06/05/2021

  • Collection

    Carnets Paralleles

  • EAN

    9782850610912

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    15.9 cm

  • Largeur

    10.6 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    56 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Haralambon

  • Naissance : 1-1-1967
  • Age : 57 ans

Né en 1967, Olivier Haralambon est écrivain, philosophe et ancien coureur. Il est l'auteur de livres parus aux éditions Premier Parallèle, dont Le Coureur et son ombre (2017, rééd. poche 2021), Mes coureurs imaginaires (2019) et Comment lire des livres qu'on ne comprend pas (2021, coll. Carnets Parallèles)

empty