À propos

En un temps très court de leur histoire, les humains ont transformé la planète -la chose est entendue. Cela au prix d'un dérèglement climatique et de quelques autres paramètres du « système Terre » qui conditionnent l'habitabilité à moyen terme de notre monde sublunaire, si exceptionnellement - miraculeusement même - propice à la vie. Cette situation critique qu'on nomme Anthropocène (entre quelque deux cents dénominations concurrentes) a désormais généré le plus grand nombre de travaux et publications des sciences humaines et sociales depuis leur naissance. Il s'agit ici de rappeler que la notion d'Anthropocène désigne, de façon surprenante, l'essence géologique de l'être humain. Des civilisations nous savions qu'elles étaient mortelles, ce dont des ruines et autres héritages attestent pour l'archéologie. Mais qu'elles ont une compétence à devenir fossiles, c'est ce que ce petit essai essaye de décrire.


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Matthieu Duperrex

  • Éditeur

    Premier Parallele

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    25/08/2022

  • Collection

    Carnets Paralleles

  • EAN

    9782850611308

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    130 Pages

  • Longueur

    15.8 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    80 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Matthieu Duperrex

Philosophe et artiste, Matthieu Duperrex enseigne à l'École nationale supérieure d'architecture de Marseille. Ses travaux procèdent d'enquêtes de terrain sur des milieux anthropisés et croisent littérature, sciences-humaines et arts visuels. Il est l'auteur de Voyages en sol incertain (Wildproject et La Marelle, 2019).

empty