Défense européenne pour les citoyens : Souveraineté, démocratie, état de droit

À propos

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a montré que la paix en Europe est on ne peut plus fragile et révèle la
faiblesse de l'Union européenne. Pour garantir la sécurité de ses citoyens, celle-ci doit se doter d'une véritable
politique de sécurité et de défense souveraine. Cet ouvrage analyse les politiques européennes existantes
dans ce domaine et fait des propositions alternatives afin de stimuler une réflexion critique et pro-citoyenne
en matière de sécurité et de défense.
Sophie Heine commence par analyser, de façon critique, l'historique et les évolutions récentes de la politique de
sécurité et de défense européenne. Loin des approches supranationales et intergouvernementales dominantes
actuellement, elle avance une alternative fédéraliste fondée sur une souveraineté européenne unitaire.
L'auteure revient ensuite sur le lien intrinsèque entre souveraineté et politique de sécurité, ainsi que sur les
dangers que recèle cette connexion. Opposée à l'euro-nationalisme, elle plaide résolument pour une défense
européenne citoyenne, pacifiste et cosmopolitique. Elle propose enfin que cette souveraineté européenne
soit conforme à l'état de droit et à la démocratie, afin de garantir les intérêts des citoyens à la liberté effective.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Doctrines et formes de gouvernement > Démocratie


  • Auteur(s)

    Sophie Heine

  • Éditeur

    Couleur Livres

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Date de parution

    15/01/2024

  • Collection

    Question De Societe

  • EAN

    9782870039434

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.7 cm

  • Poids

    220 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sophie Heine

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Sophie Heine est docteure en science politique et auteure de plusieurs ouvrages sur l'euroscepticisme, la gauche, la souveraineté européenne et les inégalités de genre. Après son post-doctorat à Balliol College (Université d'Oxford), elle a enseigné à Bruxelles pendant son doctorat au Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) puis à Londres, à la Queen Mary University. Elle est actuellement chercheure associée à l'Institut d'Egmont - Institut Royal des relations internationales à Bruxelles - et collabore avec plusieurs centres de l'Université d'Oxford (European Studies Centre, DPIR). Membre du comité de soutien de Stand Up for Europe, elle fait aussi partie du conseil scientifique de l'Union des fédéralistes européens (UEF) - France.

empty