Le cinema et l'imaginaire : propositions pour une theorie du cinema narratif

À propos

Le système de représentation du 7e art articulant de façon inédite le réel, le symbolique et l'imaginaire ne s'y confond pas plus avec l'invention formelle qu'avec la thématique du film ou l'imagination d'un auteur. Lieu de réception du mythe et revivification des « structures anthropologiques » de l'imaginaire, adjuvant de la structuration du Moi, le cinéma classique est au cinéma ce que le roman est à la « littérature ». Incontournables faits de réception, le triomphe de la fiction et la marginalisation du cinéma expérimental témoignent, contre les utopies de la modernité artistique, d'un persistant appel du sujet. Il ne suffit donc pas de dire que l'image cinématographique est venue confirmer des structures mentales préexistantes : cette thèse qui veut que le médium ait en lui-même une spécificité confond le langage et le récepteur. On ne peut évaluer la place de l'imaginaire dans le cinéma sans interroger ses relations avec le symbolique.


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma / TV / Animation


  • Auteur(s)

    Michel Serceau

  • Éditeur

    Cefal

  • Distributeur

    Wallonie Bruxelles

  • Date de parution

    10/09/2009

  • Collection

    Travaux Et Theses

  • EAN

    9782871302704

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    500 g

  • Support principal

    Grand format

empty