La bande dessinée ; une reconnaissance difficile

À propos

Après « Mauvais genres, mauvaises lectures, mauvaises gens » (éd. Du Cerisier, 2010), Jean-Maurice Rosier récidive en se penchant au plus près sur le « cas » de la bande dessinée.

Considéré par beaucoup comme un moyen d'expression mineur, le genre offre pourtant un large spectre de création. Entre objet de divertissement et objet d'art, de l'image d'Epinal figée dans l'histoire, au roman graphique actuel, la bande dessinée peut-elle aujourd'hui être considérée comme un art légitime ?



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées / Comics / Mangas généralités > Essais / Réflexions / Ecrits

  • EAN

    9782872672271

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10.8 cm

Infos supplémentaires : Relié  

empty