À propos

Rares sont ceux qui ont mis autant de soin qu'Henri Michaux à s'effacer de la vie publique, à disparaître du quotidien. Lui qui n'était que mouvement refusait qu'on puisse le voir réduit à une silhouette figée ; lui qui disait « Je peins et j'écris pour me trouver » s'insurgeait qu'on essaie de traquer son image, de la lui dérober, de l'exhiber ensuite. très tôt, il s'est mis à l'écart et, refusant la preuve et la trace, il s'est estompé : « Quand vous me verrez, allez, ce n'est pas moi. » Il s'est pourtant attaché à la reconquête de lui-même par les mots et par les traits, de sorte que, comme l'a dit Asger Jorn : « Autant il s'efface dans son entourage, autant il se déploie souverainement dans ses oeuvres. » Cet ouvrage qui prolonge l'exposition « Henri Michaux : face à face », présentée à la Bibliothèque Wittockiana à Bruxelles puis au centre Wallonie-Bruxelles de Paris en 2017, fait apparaître ce que disent les textes d'Henri Michaux sur la peinture, la sienne et celle des autres (de Klee à Zao Wou-Ki, de Matta à Magritte), et ce qu'ils disent face à la peinture (dans des livres illustrés qui sont de vrais livres de dialogues). Il montre aussi une série de portraits tracés rageusement ou tendrement, dans la saisie rapide ou la contemplation et qui sont peut-être un immense et fascinant autoportrait...


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Jacques Carion, Jean-Luc Outers

  • Éditeur

    LETTRE VOLEE

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    12/09/2016

  • Collection

    Mythes Et Symboles

  • EAN

    9782873174491

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    500 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jacques Carion

Jacques Carion exerça divers métiers du livre (de la librairie à l'édition en passant par la promotion de la littérature belge de langue française) avant d'enseigner la sociologie du livre à l'université de Louvain-la-Neuve.

Jean-Luc Outers

Jean-Luc Outers a écrit plusieurs romans
parmi lesquels L'Ordre du jour (Gallimard), Corps de
métier (La Différence, Prix Rossel) et Le Voyage de Luca
(Actes Sud, Prix Rossel des jeunes). Il a publié les lettres
de refus de Henri Michaux, Donc c'est non (Gallimard,
2016) et les lettres de Dominique Rolin à Philippe Sollers
(2018). Il est membre de Passa Porta, de l'Académie, du
jury du prix Rossel et du comité éditorial de la collection
patrimoniale Espace Nord.

empty