À propos

Christine Aventin est lectrice de Bataille?: l'acte sexuel est une expérience de la transgression tout comme l'écriture est une pratique transgressive du langage. Elle est aussi lectrice de Jelinek?: Il ne peut y avoir de langue spécifiquement féminine du plaisir et de l'obscénité, parce que l'objet de la pornographie ne peut développer de langue qui lui soit propre. C'est dans cet interstice qu'elle a écrit Portrait nu, un roman qui impose autant qu'il réfute la possibilité de faire un récit à partir d'une expérience pornographique au féminin, c'est-à-dire de donner la parole à l'objet sexuel au moment précis où il en est fait usage. Il en résulte non un texte de plaisir - travaillé en vue d'une pratique confortable de la lecture -, mais un texte de jouissance dont la lecture nous met dans un état de perte.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Christine Aventin

  • Éditeur

    WEYRICH

  • Distributeur

    WEYRICH

  • Date de parution

    13/02/2018

  • Collection

    Plumes Du Coq

  • EAN

    9782874894718

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    172 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    226 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Christine Aventin

Christine Aventin est une fille un peu gauche - un écrivain contrarié. De genre littéraire fluide, elle écrit des romans poétiques, de la poésie narrative et des essais fictions. Elle a reçu en 2017 le Prix Quinquennal de l'Essai pour Breillat des Yeux le Ventre - une exaltation autour du cinéma de Catherine Breillat. Au même moment que FéminiSpunk, comme un diptyque, elle a publiéScalp, poèmes autopsiques (L'Arbre à paroles, coll. « iF », 2021).

empty