Trieste ou le sens de nulle part

Traduit de l'ANGLAIS par GUILLAUME VILLENEUVE

À propos

Un portrait délicat de la cité de l'Adriatique, carrefour des tumultes de l'histoire européenne.
L'écrivain britannique Jan Morris a découvert Trieste comme soldat en 1945, et cette ville n'a cessé depuis de la hanter. Maintes fois bousculée par les remous de l'histoire, Trieste incarne la précarité des frontières, la finitude des empires et s'est affirmée depuis des siècles comme un havre pour les exilés, célèbres ou anonymes.
Évoquant l'histoire, l'art, la littérature ou l'architecture, Jan Morris esquisse dans ces pages un tableau élégant et teinté de mélancolie de la grande cité portuaire des Habsbourg, éprouvée par les années noires du fascisme et le glacis du rideau de fer. La Trieste d'aujourd'hui, cosmopolite et frémissante, à la fois latine, slave et germanique, reste une métaphore de l'histoire troublée de notre continent.


Rayons : Littérature > Récit > Récit de voyage


  • Auteur(s)

    Jan Morris

  • Traducteur

    GUILLAUME VILLENEUVE

  • Éditeur

    Nevicata

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Date de parution

    03/05/2018

  • EAN

    9782875231130

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    255 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jan Morris

Jan Morris, née James Morris en 1926, est une auteure et historienne galloise. Après la Seconde Guerre mondiale, il fut reporter pour le Times, puis pour le Manchester Guardian durant la crise du canal de Suez. En 1972, il décide de devenir une femme. Elle a reçu plusieurs prix littéraires, notamment le Golden PEN Award pour son œuvre. En janvier 2008, le Times l'a classée au quinzième rang des plus grands écrivains britanniques depuis la guerre.

empty