À propos

Avant de tomber enceinte, on vous demandait sans cesse : « C'est pour quand ? » Vous pensiez que la pression allait se calmer une fois l'embryon logé au creux de vos entrailles... Vous aviez tout faux. Dès lors que votre ventre s'arrondit, les gens n'en finissent plus de vous donner leur avis. Ils savent mieux que vous ce qu'il faut faire ou non et ça ne s'arrange pas quand le bébé débarque, et pas non plus quand il grandit.
Être mère, c'est entendre tout et son contraire, en permanence, et avoir la pression, sans cesse. Vous serez jugée si vous allaitez ET si vous n'allaitez pas, si vous laissez pleurer votre bébé ET si vous accourez au premier cri, si vous travaillez trop depuis que vous êtes maman ET si vous ne travaillez pas pour vous occuper de votre enfant.
« Car oui...
On a le droit de n'avoir qu'un seul enfant. Et si on en a plusieurs, on n'est pas obligé de les faire à deux ans d'intervalle.
On a le droit d'être frustrée et de regretter, parfois, notre vie d'avant.
On a le droit de ne pas annoncer la naissance de notre enfant dès la naissance.
On a le droit d'interdire les enfants à notre mariage.
Il est temps de déculpabiliser les parents... »


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Vie quotidienne & Bien-être > Vie quotidienne / Vie de la famille > Enfance

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Vie quotidienne & Bien-être > Vie quotidienne / Vie de la famille > Maternité / Paternité / Puériculture


  • Auteur(s)

    Deborah Laurent

  • Éditeur

    LA BOITE A PANDORE

  • Distributeur

    DOD & CIE

  • Date de parution

    16/07/2020

  • EAN

    9782875574503

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    270 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Deborah Laurent

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Déborah Laurent travaille depuis 17 ans comme journaliste. À 30 ans, elle est devenue maman d'un petit
garçon et s'est expatriée en Californie, à Palm Springs, mari et enfant dans sa valise, pour couvrir les sorties
cinéma. Son blog, Sea You Son, aborde le sujet de la maternité et de l'expatriation : comment fait-on pour
survivre avec un enfant en bas âge quand on est seul à l'autre bout de monde et donc seul face à soi-même
et à cette petite personne, sans filet de sécurité ? Déborah a très vite rencontré des lectrices plutôt contentes
de sa franchise. Depuis, Sea You Son a dépassé le million de vues.
www.seayouson.com - www.instagram.com/seayouson

empty