Childless - childfree : fécondités, infécondités, alter-fécondités

,

À propos

Ne pas avoir d'enfant, ne pas être mère, in-fécondité... Comment se fait-il que nos tendances verbales penchent vers la « lacune » plutôt que vers le « plein » quand il s'agit de nommer certains trajets de vie ? Les Hannah Arendt, Virginia Woolf, ou Rosa Parks n'auraient-elles pas laissé de trace féconde dans l'histoire du monde, simplement parce qu'elles n'ont pas procréé biologiquement ? Pourquoi restreindre la fécondité à l'enfantement ? Et pourquoi parler d'un « refus des femmes » d'« avoir des enfants », comme le font régulièrement les médias et même la recherche, alors que des statistiques récentes font apparaître que le fait de ne pas procréer serait en majorité dû à une multitude de circonstances plutôt qu'à ce qu'on nomme, par habitude, un « choix ». Dans nos sociétés occidentales où la structure des familles est en pleine mutation et où les récentes évolutions technologiques autour de la naissance bousculent les habitudes ancestrales d'envisager la parentalité, le moment est venu de reconnaître qu'il y a bien des manières de perpétuer l'espèce humaine. En abordant cette interrogation à partir des habitudes langagières, cet ouvrage collectif propose de penser un féminin dissocié de la maternité qui reconnaisse la variété des fécondités alternatives individuelles au sein d'un collectif fécond, les « alter-fécondités », ces fécondités spirituelles, émotionnelles, intellectuelles, relationnelles qui existent à côté de la fécondité procréatrice.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Famille

Rayons : Sciences & Techniques > Médecine > Santé > Santé autre

  • EAN

    9782875623232

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    292 Pages

  • Poids

    601 g

Infos supplémentaires : Broché  

empty