La préhistoire de la Chine et de l'Extrême-Orient

À propos

Depuis toujours, l'Empire du Milieu a concentré une population humaine extrêmement abondante et diversifiée.
Cette masse démographique a tenté des expériences symboliques dans tous les domaines de la spiritualité et de la technicité. Les découvertes classiques rapportées par Marco Polo et les voyageurs médiévaux (boussole, poudre à canon, papier, soie, gouvernail) furent précédées d'innombrables autres qui marquèrent l'histoire des hommes : écriture, agriculture, divinités. temples, feu, arc. La Chine constitue un laboratoire gigantesque où tout fut r du possible, depuis nos plus anciennes origines jusqu'aux coutumes actuelles.
Cette densité affecta tout autant les tendances anatomiques progressives (homo erectus, Homo florensis, Homo sapiens) selon lesquelles s'organisait notre modernité physique, les échanges géniques internes y étant spécialement fréquents. Placée désormais dans le jeu du devenir mondial, la Chine revendique aussi légitimement son propre passé aux dimensions insondables et acquis constants. Pour le philosophe de l'Histoire, la Chine se présente comme un laboratoire, en grandeur réelle, où tous les phénomènes humains se succèdent en ordre logique, des premiers foyers aux arts pariétaux, nous livrant ainsi les clefs de la conscience humaine.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476)


  • Auteur(s)

    Marcel Otte

  • Éditeur

    Errance

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    10/11/2010

  • EAN

    9782877724128

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    182 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    430 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marcel Otte

Marcel Otte, professeur de Préhistoire à
l'université de Liège, s'est spécialisé dans les
études des civilisations paléolithiques de
l'Asie. Il est l'auteur de nombreux articles et
de nombreux livres.
Il a publié des manuels pour étudiants
comme La Protohistoire (de Boeck, 2008)
et des synthèses à destination du grand public,
comme Cro Magnon (Perrin, 2008)
et Les hommes de Lascaux (Armand
Colin, 2009).
Il a publié et dirigé aux éditions Errance :
La Préhistoire de la Chine et de
l'Extrême-Orient (2009) et
Les Aurignaciens (2010).

empty