À propos

La thèse de l'ouvrage est radicale et tellement forte de conséquences : Le Moyen Âge a été chrétien comme les pays de l'Est sont communistes (publié en 1986), de sorte qu'il faut en finir avec la légende saint sulpicienne d'un Moyen Âge baignant dans la foi chrétienne comme la sardine dans l'huile. Qui donc, aujourd'hui, commerce autre chose que des images d'Épinal habituelles sur le sujet médiéval ? Qui travaille sur les textes de Willem Cornelisz d'Anvers ou de Bentivenga da Gubbio ? De Marguerite de Porète ou de Heilwige Bloemardinne ? De soeur Katrei ou de Walter de Hollande ? Qui lit ou fait lire, commente et diffuse, les oeuvres de ces moines et moniales hédonistes, de ces bégards et béguines, amauriciens et autres picards, adamites de Bohème, alumbrados et loïstes ? Six pages de bibliographie, plus de quatre cents noms brillant dans cette constellation inconnue, et toujours autant d'universitaires pour se croire singuliers en faisant travailler leurs étudiants sur leurs propres thèses et travaux en cours consacrés aux sujets les plus éculés. [...] Placée sous le signe de la vie, de la naissance, des forces et des énergies qui la manifestent, la pensée de Vaneigem, délibérément du côté de la résistance, se dévoue tout entière à la cause d'Éros, de Bacchus, de Dionysos et d'un Prométhée qui mettrait sa puissance au service des causes libertaires. Michel Onfray


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Raoul Vaneigem

  • Éditeur

    L'OR DES FOUS

  • Distributeur

    MAKASSAR

  • Date de parution

    25/03/2005

  • EAN

    9782915995008

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    355 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    370 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Raoul Vaneigem

Raoul Vaneigem est né à Lessines en Belgique en 1934.
Membre de 1961 à 1970 de l'Internationale situationniste dont les idées allaient profondément influencer l'élan subversif de mai 68, il est l'auteur de nombreux livres dont Le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (Gallimard, 1967) et de Nous qui désirons sans fin (Le Cherche- Midi, 1996). Il a récemment publié Entre le deuil du monde et la joie de vivre (Verticales, 2009) et Ni pardon ni talion (La
Découverte, 2009).

empty