James Ensor ; masques et mascarades ; adaptation de sa correspondance avec Emma Lambotte

,

À propos

James Ensor, salué comme « le prince d'Ostende », avec ses visions extravagantes et ses fulgurances colorées, se place dans la lignée de Bosch et de Breughel. Auteur de gravures facétieuses, de caricatures acérées, plus connu pour ses masques de carnaval foisonnant dans ses toiles, il ouvre la voie à la peinture expressionniste au travers de ses paysages et portraits.

L'artiste d'origine flamande revendique la langue française. Ah ! J'adore dessiner les beaux mots claironnés de lumière. Je vous aime mots sensibles de nos douleurs, mots rouges et citron d'Espagne, mots bleu d'acier des mouches élégantes, mots parfumés de soies vivantes, mots fins de roses et d'algues odorantes... Des extrais de ses écrits se glissent dans la correspondance qu'il entretient avec son amie Emma Lambotte, chroniqueuse d'art, poète et mécène.


Rayons : Littérature > Théâtre


  • Auteur(s)

    Agnès Akérib, James Ensor

  • Éditeur

    Triartis

  • Distributeur

    Soleils Diffusion

  • Date de parution

    26/06/2018

  • Collection

    Scenes Intempestives

  • EAN

    9782916724997

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Poids

    130 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

James Ensor

Peintre belge appartenant à la mouvance symboliste, souvent présenté comme un précurseur des expressionnistes et du surréalisme, James Ensor (1860-1949) est célèbre pour ses carnavals macabres, ses scènes inquiétantes mêlant masques et squelettes. L'artiste est une personnalité inclassable, à la fois fantasque et angoissée, dont les œuvres traduisent un regard plein d'ironie sur le monde. Bien qu'isolé, Ensor a joué un rôle déterminant dans la naissance de la peinture moderne en Belgique.

empty