Bruges-la-morte ancienne edition

À propos

Veuf inconsolable et fétichiste, Hugues Viane a choisi d'habiter Bruges pour la ressemblance qu'il y trouvait avec la mélancolie de son deuil.
Bruges-la-Morte est principalement l'évocation d'une ville (ses canaux et ses quais, ses rues désertes ou bondées lors du Saint-Sang, ses vieilles demeures, son béguinage, ses églises et ses gisants, son beffroi, etc).
Une ville, associée aux états d'âme et aux passions des personnages.« Elle les façonne selon ses sites et ses cloches. »


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Georges Rodenbach

  • Éditeur

    ESPACE NORD

  • Distributeur

    HARMONIA MUNDI

  • Date de parution

    03/03/2012

  • EAN

    9782930646084

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12.1 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Poche

Georges Rodenbach

Ami de Mallarmé, Rodin ou encore Villiers de L'Isle-Adam, Georges Rodenbach (1855-1898), écrivain belge de la génération symboliste, écrivit tour à tour pièces de théâtre, romans, poèmes, articles ou encore
contes. Parmi ses écrits, dont l'œuvre la plus connue demeure Bruges-la-Morte : Le Règne du silence (1891) ; Musée des Béguines et Le Voile (1894) ; la Vocation (1895) ; le Carillonneur (1897) ainsi que le Rouet des brumes (1901).

empty