Écris-moi à Mexico. Correspondance inédite (1941-1942)

À propos

Mars 1941. Victor Serge doit fuir la France occupée et le Mexique est le seul pays à lui accorder un visa. Il quitte Marseille sur le navire Capitaine Paul-Lemerle,
laissant sur le quai sa compagne, Laurette Séjourné. Le voyage est éprouvant : il lui faudra six mois pour gagner Mexico, via Saint-Domingue et Cuba. Les persécutions administratives sont innombrables, l'attente, insoutenable. Laurette ne parvient à le rejoindre qu'un an plus tard. Voici les lettres, inédites, échangées durant ces longs mois de séparation, la "séparation vaincue".
Des lettres poignantes et belles. Les lettres d'amour de réfugiés.

Précédé de "Victor Serge au Mexique : le dernier exil", de l'historien Adolfo Gilly.


Extrait:

"... mes valises sont enfin arrivées de Ciudad Trujillo (ça te donne une idée de la facilité de voyager) et j'y ai retrouvé un carnet datant de nos premiers jours où j'avais noté beaucoup de choses sur toi. Ça a été comme si par miracle tu étais entrée, comme si j'avais pu te prendre pour un centième de seconde dans mes bras, la sensation de toi, de cette merveilleuse allégresse de t'avoir, de t'aimer, d'être aimé de toi, d'avoir ton sûr amour, ta chaleur, ta lumière. Pas de mots, cela dépasse tellement la pensée."


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours


  • Auteur(s)

    Victor Serge

  • Éditeur

    SIGNES ET BALISES

  • Distributeur

    AMALIA DISTRIBUTION

  • Date de parution

    05/11/2017

  • EAN

    9782954516356

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Poids

    207 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Victor Serge

Victor Serge, de son vrai nom Victor Lvovitch Kibaltchitch (1890-1947), né en Belgique de parents russes réfugiés, milite d'abord à Bruxelles et à Paris au début du XXe siècle dans les mouvements anarchistes avant de rejoindre Moscou et de participer activement au déploiement de l'Internationale Communiste. Révolté par la bureaucratisation du régime, il rallie ensuite l'opposition de gauche antistalinienne. Incarcéré et exclu du Parti communiste, il finira sa vie en exil au Mexique.

empty