Camp est : journal d'une ethnologue dans une prison de Kanaky-Nouvelle-Calédonie (postface Marie Salahün)

À propos

En 2016, Chantal Deltenre se voit confier une mission d'observation ethnographique par l'administration pénitentiaire française au « Camp Est », la prison de Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Elle y est demeurée un mois. Étrangère à l'univers carcéral tout autant qu'au monde calédonien, elle en rapporte un récit qui plonge le lecteur de plain-pied dans un centre de détention directement hérité de la colonisation - et peuplé à 90 % de détenus kanak.
Son témoignage interroge alors avec acuité les impasses d'une justice pénale trop facilement conçue au prisme des « différences culturelles ».
Car c'est surtout la prison dans son ensemble, ici ou ailleurs, que questionne cet ouvrage.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie sociale et culturelle > Anthropologie des mondes contemporains

  • EAN

    9791027904440

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    11.8 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    180 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Chantal Deltenre

Chantal Deltenre est écrivaine et ethnologue. Originaire de Belgique, elle est l'autrice de plusieurs récits de voyages effectués à travers le monde en Asie, aux Antipodes ou en europe. Marie Salaün est anthropologue, professeur à l'université de Paris. Elle est spécialiste des questions de l'enseignement et du système carcéral dans le PAcifique.

empty