À propos

Fort injustement, il semble aujourd'hui n'être plus que l'auteur du trop fameux : Bruges-la-Morte, chef-d'oeuvre de la modernité, publié en feuilleton dans les colonnes du Figaro, avant de l'être en volume, chez Flammarion, en 1892. De son vivant, pourtant, sa notoriété fut grande, pour ne pas dire plus, et ses amitiés admiratives nombreuses : Mallarmé, les Goncourt, Rodin, Huysmans, Daudet, Rops, Redon, Monet, Cézanne, Carrière, pour ne citer que ceux-là. Classé parmi les poètes et romanciers symbolistes, Georges Rodenbach (1855-1898) est effectivement l'auteur d'une oeuvre remarquable et terriblement prolifique, dont la variété semble aujourd'hui plus qu'oubliée. C'est la richesse et la beauté de cette oeuvre que le présent volume propose de (re)découvrir, en proposant, dans l'immense palette de cette création, quelques pièces parmi les plus remarquables


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Georges Rodenbach

  • Éditeur

    MARGUERITE WAKNINE

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    15/04/2022

  • Collection

    Les Cahiers De Curiosites

  • EAN

    9791094565995

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    50 Pages

  • Longueur

    21.8 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    0.2 cm

  • Poids

    86 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Rodenbach

Ami de Mallarmé, Rodin ou encore Villiers de L'Isle-Adam, Georges Rodenbach (1855-1898), écrivain belge de la génération symboliste, écrivit tour à tour pièces de théâtre, romans, poèmes, articles ou encore
contes. Parmi ses écrits, dont l'œuvre la plus connue demeure Bruges-la-Morte : Le Règne du silence (1891) ; Musée des Béguines et Le Voile (1894) ; la Vocation (1895) ; le Carillonneur (1897) ainsi que le Rouet des brumes (1901).

empty